Intervention de François Hollande : “Deux et demi pour ne rien faire et une heure et demie pour ne rien faire”

Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet et Président du CNIP, juge sévèrement l’intervention de François Hollande.

« Deux ans et demi pour ne rien faire – si ce n’est augmenter les impôts ou casser la croissance économique – et une heure et demie pour ne rien dire. Plus que jamais, le Chef de l’Etat a démontré hier son total aveuglement face à la réalité. Les Français sont découragés face à un François Hollande décourageant » déclare Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet et Président du CNIP.

« François Hollande a promis, comme son premier ministre en 2013, aucune création d’impôt supplémentaire d’ici la fin de son quinquennat sauf que cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas de hausse des impôts déjà en place ou création de nouvelles taxes comme aujourd’hui avec la pérennisation de l’augmentation des droits de mutation ou encore la taxe sur les logements inoccupés » ajoute-t-il.

« Je remarque enfin que la conception de l’argent public par François Hollande est assez étonnante et reflète la pensée socialiste : « ça ne coûte rien, c’est l’Etat qui paye… » Non, ce sont les contribuables qui payent Monsieur le Président ! », conclut-il