Maintien de la demi-part fiscale : une mesure de bon sens pour le CNI

AFP – 15 décembre 2008

PARIS, 15 déc 2008 (AFP) – Le petit parti de droite CNI (Centre national des indépendants et paysans) s’est félicité mardi du maintien par les députés et sénateurs de l’avantage fiscal accordé à un parent ayant élevé seul un enfant, saluant une mesure de “bon sens”.

La commission mixte paritaire -CMP, sept sénateurs et sept députés chargés de trouver une rédaction commune pour le projet de budget 2009- a supprimé lundi un amendement du sénateur Philippe Marini (UMP), qui supprimait progressivement la demi-part supplémentaire accordée à un parent ayant vécu seul avec un enfant à charge.

“Le CNI se félicite que la commission paritaire ait fait preuve de bon sens”, a écrit le parti dans un communiqué, dénonçant un amendement “surréaliste”.

“L’enchaînement de mauvaises nouvelles sur la politique familiale oblige à réagir vivement. Sous le prétexte d’économie budgétaire, on fragilise chaque jour davantage la famille”, a ajouté le CNI, citant sa présidente Annick de Roscoät.

rh/jlp/abx