Crise agricole : de qui se moque-t-on ?

“Grâce à la pression exercée par les Parlementaires et les éleveurs, eux-mêmes, le Président Hollande a découvert l’existence de la crise, sans précédent, qui touche – depuis de nombreux mois – les producteurs de viande bovine et de porc mais aussi de lait.

Découvert puisque lors de la traditionnelle interview du Président de la République du 14 juillet, François Hollande n’a pas eu un mot, pas un geste envers les agriculteurs.

Quelle est la réalité ? Les agriculteurs sont étranglés et pris au piège des prix qui baissent et des charges qui augmentent. Et tout ceci dans une totale indifférence de la part du Gouvernement.

A plusieurs reprises, j’ai interpellé le Ministre de l’Agriculture, en vain.
Stéphane Le Foll devrait se garder de toute gesticulation intempestive et apporter des réponses à la hauteur des problèmes et de la détresse des agriculteurs.

Espérons que le plan d’urgence annoncé par « l’audacieux » François Hollande soit plus efficace que celui pour lutter contre le chômage…et ne soit pas une énième politique de la rustine…” a déclaré Gilles Bourdouleix, Président du CNIp et député-maire de Cholet.