Touche pas à mon Histoire Géo !

Le Centre National des Indépendants et paysans dénonce la suppression de l’enseignement « histoire-géographie » du « tronc commun » obligatoire en terminale scientifique.

« Cette décision est une aberration. Les jeunes français manquent de culture générale. L”histoire-géographie est notre bien commun, notre culture située dans l’espace et dans le temps. L’appréhension du monde contemporain est importante dans la formation des futurs citoyens. Les questions géostratégiques impliquent la maîtrise de l’Histoire et de la géographie.

Cette suppression survient au moment même où le gouvernement défend fermement l’identité nationale. L’action gouvernementale comporte décidément des incohérences à l’image de celle du Ministre chargé de l’Immigration qui prône le droit de vote des étrangers et défend la notion d’identité nationale ; ou évoque l’apprentissage de l’hymne national alors qu’il est obligatoire depuis la loi de 2005 », proteste Gilles BOURDOULEIX, Président du CNI et député-maire de Cholet.

« Il fut un temps où les Français étaient accusés de ne pas connaitre leur géographie. Désormais, ils seront également ignorants de leur histoire… » conclut-il.