Rentrée scolaire : Pas pour tous les enfants en situation de handicap ?

Cette année en période de rentrée scolaire, c’est aussi plus de 340000 enfants en situation de handicap qui font leur rentrée scolaire soit une augmentation de 20000 élèves par rapport à l’année dernière.

Or la situation est plus que préoccupante car certains enfants ne peuvent déjà pas être scolarisés, d’autres font des études partielles faute d’accompagnements suffisants ou d’autres attendent désespérément une place dans des établissements spécialisés. On pense notamment aux 4000 enfants autistes obligés d’aller en Belgique faute de places en France.

Le gouvernement a annoncé en juin dernier le recrutement de 4500 nouveaux AESH pour accompagner les enfants (moins les contrats aidés transformés en AESH) ce qui porte à plus de 61000 équivalents temps plein pour s’occuper des élèves en situation de handicap. Si ces augmentations sont de bonnes nouvelles, la situation est loin d’être réglée.

Le CNIP rappelle l’importance d’être un pays inclusif et solidaire envers les personnes en situation de handicap. L’égalité de notre devise doit s’appliquer pour tous.

“Face à cette situation, nous proposons la mise en place d’un véritable plan sur le handicap en France qu’il s’agisse de l’accessibilité à améliorer, de l’augmentation nécessaire des places en établissements spécialisés, de l’insertion sur le marché du travail, du changement de regard de la société et évidemment de la scolarité (par exemple déjà avec hausse du nombre d’auxiliaires avec de meilleurs formations et des contrats non précaires)”, indique Bruno North, Président du CNIP.