Le bouclier fiscal est “indécent”

AFP – 31 mars 2010

 

PARIS, 31 mars 2010 (AFP) – Le président du CNI et député-maire UMP de Cholet (Maine-et-Loire), Gilles Bourdouleix, a affirmé mercredi que le bouclier fiscal était “devenu, avec la crise, indécent”.

En estimant qu’il faut “briser le bouclier”, le Centre national des indépendants et paysans affirme dans un communiqué que “s’il est une mesure dont la symbolique est totalement négative, c’est bien le bouclier fiscal”.

“Discutable en l’état lors de sa création, il est devenu, avec la crise, indécent. Il faut le remettre en cause avec une adaptation juste”, affirme le président du CNI, Gilles Bourdouleix.

“La protection contre une fiscalité exagérée doit être progressive”, ajoute le député, selon qui “la barre des 50% doit être déplacée. Dans le même temps, ouvrons une réflexion sereine sur l’ISF, qui touche de plus en plus de classes moyennes et dont sont paradoxalement protégés les plus privilégiés grâce au bouclier fiscal”.

ff/cgd/df