Gilles Bourdouleix : « Eva Joly doit choisir entre la France et la Norvège ! »

Nouvelles de France – 4 octobre 2011

 

Gilles Bourdouleix : « Eva Joly doit choisir entre la France et la Norvège ! »
par Eric Martin

Gilles Bourdouleix regrette que le débat politique soit actuellement « cannibalisé par les socialistes » : « il n’y en a que pour eux ! » glisse-t-il lundi aux Nouvelles de France.

Selon le Président du Centre national des indépendants et paysans (CNIP), cela cache le fait que le PS est « prisonnier d’un groupuscule, celui des Verts » qui « rêvent de tout détruire : les notions de famille avec le ”mariage” homosexuel et l’adoption par les homosexuels, de nation en réclamant la distribution de papiers à tous les étrangers… » « Et ça n’est que le début de la liste ! », ajoute-t-il.

« Il va falloir ouvrir le débat sur les rapports entretenus par les socialistes avec les Verts » qu’il juge davantage « trotskystes » que « démocrates », si bien sûr « les médias complices » le permettent…

Le député-maire de Cholet qualifie Eva Joly de « caricature de ce que pourrait être le totalitarisme si on laissait le pouvoir à ces gens-là ». « Quand elle parle, à propos du cycliste norvégien Thor Hushovd, de compatriote, je dis ”ça suffit, il faut choisir entre la France et la Norvège ” ! » « Les Verts sont des gens dangereux, politiquement invertébrés, qui n’ont aucun sens de la gestion des choses », continue-t-il. « Avec des élus PCF, il est tout à fait possible de travailler, c’est même parfois un bonheur. Avec les Verts ? C’est impossible ainsi que les exigences de Jean-Vincent Placé au Sénat le montrent… »