Mariage pour Tous : “une prescription sans ordonnance”

Gilles Bourdouleix, Député-Maire de Cholet et Président du Centre national des Indépendants et des Paysans, se dit stupéfait par l’incompétence et l’amateurisme du Gouvernement qui n’a pas jugé utile de publier les ordonnances permettant l’application de la loi Taubira relative au Mariage pour tous.

« L’incompétence et l’amateurisme du Gouvernement sont patents. Le pouvoir exécutif méprise, une fois encore, le Parlement, auquel on a demandé de se dessaisir de son droit de légiférer. Le Gouvernement a dépouillé le Parlement d’un droit qu’il n’utilise pas » déclare le Président du CNIP et député-maire de Cholet, Gilles Bourdouleix.

Gilles Bourdouleix juge qu’il s’agit également « d’un mépris total des Sages de la rue Montpensier. Ce délai d’un semestre était une exigence du Conseil constitutionnel affirmant qu’il faudrait des ordonnances pour la rendre « intelligible ».

 

« Le Parlement doit être saisi à nouveau pour délivrer une nouvelle habilitation à un texte contesté. Ne pas s’y résoudre serait un nouveau coup porté contre nos institutions. Il ne faut rien lâcher face à cet affront porté à la représentation nationale et surtout aux Français », conclut-il.