Communiqué de presse : “Le lobby du tabac prend de l’avance”

Vendredi 3 mai à 19 h 37, une heure et demie après l’heure limite de dépôt des candidatures aux élections européennes et avant même que les listes soient publiées au Journal officiel, Bruno North, président du CNIP et candidat en 5e position sur la liste conduite par Nicolas Dupont-Aignan, a reçu un courriel du directeur de la communication de

, l’un des géants de l’industrie cigarettière mondiale.

 Objet du courriel : « Demande de rendez-vous ». Pas une seconde à perdre pour le lobby du tabac !

Dans sa hâte, le solliciteur n’a même pas remarqué qu’il avait fixé à six ans la durée du mandat européen. En revanche, il ne s’est pas trompé sur le numéro de cette directive, la TPD3, dont la révision fait l’objet de tous ses efforts. Il s’agit pour lui d’encourager la consommation « d’alternatives crédibles et efficaces au tabac combustible, avec un risque potentiellement réduit sur la santé (tabac à chauffer, vapotage, produits nicotiniques…) », sur lesquels British American Tobacco a probablement de l’avance sur ses concurrents.

 Que les électeurs français soient rassurés : je me présente devant eux pour les défendre face aux lobbies divers et variés dont on a la preuve, par ce document, qu’ils assiègent les députés ayant pour mandat de représenter l’intérêt général et non des intérêts particuliers.

 Les représentants des autres listes ont dû, évidemment, recevoir le même document. Nul n’en a fait état. Les Français savent maintenant à quelles portes les lobbyistes peuvent aller sonner et devant quelles portes ils peuvent passer leur chemin.

Bruno North,

président du Centre national des indépendants et paysans (CNIP),

candidat en 5e position sur la liste « Le courage de défendre les Français ! »

conduite par Nicolas Dupont-Aignan