Le budget de la sécurité ne doit pas être guidé par une logique comptable

Gilles Bourdouleix, Député-Maire de Cholet et Président du CNIP, a lancé un cri d’alerte sur les contraintes budgétaires pesant sur la Gendarmerie Nationale et a récemment interpellé Manuel Valls, Ministre de l’Intérieur.

« Problème de renouvèlement de véhicule, plus de carburant, logements insalubres, on prive les gendarmes de moyens. Cela signifie aujourd’hui qu’il y a forte diminution des patrouilles de prévention. La question immobilière est devenue particulièrement préoccupante : certaines casernes de gendarmes se trouvent dans un état très dégradé » déclare le Député-Maire de Cholet et Président du CNIP, Gilles Bourdouleix.

Détails

Le député Gilles Bourdouleix interpelle le gouvernement sur le problème des salariés détachés

 

Gilles BOURDOULEIX, Député de Maine-et-Loire, a interpellé Michel SAPIN, ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur les conséquences de l’application de la directive européenne 1996-71-CE du 16 décembre 1996 relatif au détachement de travailleurs effectué dans le cadre d’une prestation de services et de la directive européenne 2006-123-CE du 12 décembre 2006 relative aux services dans le marché intérieur.

Détails

Anciens Combattants : Le Député Gilles Bourdouleix demande au Gouvernement de revenir sur la baisse de la rente mutualiste

Gilles Bourdouleix a interpellé Kader ARIF, Ministre délégué chargé des anciens combattants, sur la décision prise par le Gouvernement de réduire de 20 % les subventions aux retraites par capitalisation des anciens combattants.

« Cette mesure, adoptée par décret en septembre et sans concertation avec les anciens combattants et avant l’examen du budget, est un très mauvais coup qui a été porté aux anciens combattants », déclare le député-maire de Cholet et Président du CNIP, Gilles Bourdouleix.

Détails

Rythmes scolaires : Les Maires ruraux laissés à l’abandon

Le Centre National des Indépendants et des Paysans (CNIP), par la voix de son président, Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet, invite Vincent Peillon, Ministre de l’Education Nationale, à être à l’écoute des Maires ruraux des communes de moins de 3500 habitants car leurs contraintes matérielles, humaines et financières ne peuvent être comparées à celles des autres grandes villes.
Détails

« Travailler moins pour gagner plus » : La promesse d’avenir du PS à la jeunesse

Le CNIP, par la voix de son secrétaire général, Bruno North, condamne avec fermeté l’expérimentation d’un « RSA jeune » et l’assistanat dans lequel le Gouvernement socialiste enferme la Jeunesse en situation difficile.

« Le Gouvernement Hollande franchit le pas auquel se sont refusé tous les gouvernements jusque-là : ne pas installer les jeunes de – de 25 ans dans l’assistanat dès leur sortie du système scolaire.

Détails

Vote du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale : Gilles Bourdouleix souhaite la saisine du Conseil Constitutionnel

Gilles Bourdouleix, Député de Maine et Loire, Président du Centre National des Indépendants et paysans et Maire de Cholet votera contre le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2014.

« Je ne peux que dénoncer un nouveau matraquage fiscal pour les Françaises et les Français, à revers des promesses gouvernementales et au détriment des classes moyennes et des familles. Les actes contredisent les mots et cela fait 17 mois que cela dure. Il n’y a plus de confiance » a déclaré le Président du CNIP et député-maire de Cholet, Gilles Bourdouleix.

Détails

Le CNIP soutient la révolte des paysans bretons

Le député-maire de Cholet, Gilles BOURDOULEIX s’est vu renouveler la confiance des cadres du Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP), qu’il préside, lors d’un comité directeur du parti qui s’est tenu le 26 octobre.

A cette occasion il s’est exprimé sur la colère fiscale qui s’étend dans l’Ouest et en Bretagne en particulier :

Détails

Gilles Bourdouleix s’opposera au projet de loi de finance

Gilles Bourdouleix, Député de Maine et Loire, Président du Centre National des Indépendants et paysans et Maire de Cholet votera contre le projet de loi de finances pour 2014.

« A l’approche du budget pour 2014, le Président de la République avait promis une « pause fiscale ». Il n’en sera rien et les impôts continueront d’augmenter, de 20 Md€ en 2014 : 15 Md€ pèseront sur les ménages et 5 Md€ sur les entreprises » indique le député-maire de Cholet et Président du CNIP, Gilles Bourdouleix.

Détails

Octobre 2013

 

RMC « LES GRANDES GUEULES » | Mardi 8 octobre | 12H30
Gilles BOURDOULEIX, Président du CNIP et Député- Maire de Cholet, sera l’invité des « Grandes Gueules », diffusée sur RMC, mardi 8 octobre à 12h30.

Il répondra aux questions d’Olivier Truchot.

Après Bayrou, Baylet ? Le CNIP s’inquiète de la dérive de l’UDI

Un écho de l’hebdomadaire Valeurs Actuelles du 3 octobre 2013 évoque un possible rapprochement de l’UDI avec les radicaux de gauche (PRG) de Jean-Michel BAYLET.

Parti membre fondateur de l’UDI, le Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP) s’interroge par la voix de son secrétaire général, Bruno NORTH, sur la stratégie actuelle de Jean-Louis BORLOO :
« Répondant à une question du président de notre fédération des Pyrénées-Atlantiques lors de notre comité directeur de l’automne 2012 qui a ratifié notre adhésion à l’UDI, Jean-Louis BORLOO affirmait qu’il n’y aurait aucune alliance avec François BAYROU. On a vu le résultat avec la négociation menée avec celui qui a soutenu et voté pour François Hollande ! » rappelle le secrétaire général du parti libéral-conservateur.

Détails

Le CNIP dénonce le rapprochement entre Borloo et Bayrou

Réunis en bureau politique le 1er octobre, les dirigeants du Centre National des Indépendants et Paysans (CNIP), parti fondateur de l’UDI, entendent dénoncer avec vigueur le rapprochement en cours avec François BAYROU, responsable de l’élection de François HOLLANDE à la Présidence de la République comme avec le Modem dont beaucoup d’élus cogèrent des villes et des collectivités territoriales avec la gauche.

Détails

Réforme des retraites : Non à l’étatisation de la caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales

 

Le Centre National des Indépendants et Paysans soutient les professions libérales dont l’indépendance des caisses de retraites est menacée par le gouvernement socialiste.

Au lieu de s’attaquer aux privilèges des régimes spéciaux, il lorgne sur les réserves constituées par la Caisse nationale d’Assurance vieillesse des Professions libérales qui a assuré un équilibre financier sur le long terme.

Détails

Le CNIP appelle ce qui reste de forces de droite au sein de l’UDI à le rejoindre

Apprenant avec stupeur son éviction de l’UDI, le Centre national des indépendants et paysans, qui n’écarte aucune possibilité de recours juridique contre cette décision unilatérale, appelle par la voix de son président Gilles BOURDOULEIX, député-maire de Cholet, « ce qui reste de forces de droite au sein de l’UDI à le rejoindre pour poursuivre ensemble la défense du code génétique de la droite indépendante : la promotion des territoires, la liberté d’entreprendre et le patriotisme ».
Détails

Réforme du statut de l’auto-entrepreneur : Le Gouvernement confirme son idéologie anti-entreprise

Gilles Bourdouleix a interpellé Sylvia Pinel, Ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme sur la réforme du statut de l’auto-entrepreneur annoncée par le Gouvernement. La principale mesure est la création de seuils intermédiaires de chiffres d’affaires qui limiteront le statut dans le temps et concernera les auto-entrepreneurs qui exercent en activité principale.

Détails

Gilles Bourdouleix à la Chancellerie

  Gilles BOURDOULEIX a été reçu ce mardi 2 juillet par la Ministre de la Justice en tant que porte-parole du groupe UDI sur le projet de loi portant sur la réforme du Conseil Supérieur de la Magistrature. Gilles BOURDOULEIX en a profité pour évoquer le dossier du Conseil de Prud’homme de Cholet en sensibilisant…

Détails

Le CNIP 64 est toujours membre de l’UDI

 

« Le bureau politique du CNIP présidé par Gilles BOURDOULEIX, député-maire de Cholet, vice-président national de l’UDI a réaffirmé le 18 juin2013 à l’Assemblée nationale et à l’unanimité de ses membres son soutien à Hervé LUCBEREILH, conseiller général, secrétaire général adjoint du CNIP et président du CNIP 64, fédération forte de 400 adhérents à jour de cotisation. Comme tel, il est évidemment membre de droit du bureau de l’UDI 64, comme le sont tous les présidents départementaux du CNIP et est donc légitime à présenter sa candidature comme président de l’UDI 64.

Détails

Intégration des régimes de retraites des agents d’EDF et de GDF à la CNAV : Le député Gilles Gourdouleix demande à Marisol Touraine de remédier à une injustice fiscale

Gilles Bourdouleix, Député-Maire de Cholet et Président du CNIP, a interpellé Marisol Touraine, Ministre des affaires sociales et de la santé sur l’intégration des régimes de retraites des agents d’EDF et de GDF à la Caisse nationale de l’assurance vieillesse en 2005.
Détails

Baisse du plafond du quotient familial : Le gouvernement agresse les familles

Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet et Président du CNIP, s’élève contre la réforme du quotient familial.

« La baisse du plafond du quotient familial ajoutée à la déstructuration de la première cellule de notre société, la famille, avec la loi ouvrant le mariage aux couples de personnes de même sexe, viennent corroborer l’hostilité du Gouvernement à l’égard de la famille. Il est urgent de s’attaquer aux vrais problèmes et notamment à la lutte contre le chômage » déclare le Président du CNIP et député-maire de Cholet, Gilles Bourdouleix.

Détails

Réforme du Conseil Supérieur de la Magistrature : « Une réforme dangereuse aux effets désastreux »

Gilles Bourdouleix, Député-Maire de Cholet, Membre du groupe UDI et Président du CNIP s’est opposé à la réforme constitutionnelle du Conseil Supérieur de la Magistrature en défendant une quinzaine d’amendements.

« Réagissant à l’affaire Cahuzac, le Président Hollande avait réitéré sa volonté de réformer le Conseil supérieur de la magistrature afin d’assurer l’indépendance absolue de la justice. Cependant, la réforme n’aurait rien changé dans le cas de Jérôme Cahuzac. L’indépendance de la justice est un principe fondamental de notre démocratie. Sans aucun doute, une réforme de la justice est nécessaire mais celle proposée par le Gouvernement n’est pas à la hauteur des enjeux auxquels la justice d’aujourd’hui doit faire face et ne sera que de faible portée » a indiqué Gilles Bourdouleix, député-maire de Cholet et Président du CNIP.

Détails