Les responsables du parti de droite CNI…

Bulletin Quotidien – 3 décembre 2008 Les responsables du parti de droite CNI (Centre national des indépendants et paysans) ont accusé hier l’ UMP de s’ être coupée de la  » base  » des électeurs de droite, annonçant que leur mouvement conduirait  » au moins deux listes  » aux européennes de 2009.  » Nous aurons…

Détails

Indignée

Valeurs actuelles – 27 novembre 2008 Inquiète des prises de position de l’entourage de Sarkozy, notamment son fils Jean, réclamant le droit de vote pour les immigrés y compris aux: législatives, Annick du Roscoàt, présidente du CNI, s’ indigne: « Nous pourrions être représentés au Parlement par des Turcs ou des Chinois! Le droit de…

Détails

Liberté – Egalité – Fraternité

« Nous n’aurons pas à supprimer le mot « liberté » sur le fronton de nos mairies », se réjouit Annick du Roscoät Présidente du CNI en apprenant que la cour de cassation avait « blanchit » Christian Vanneste. Le CNI, tout comme la grande majorité des français, défend la famille cellule de base de notre société. Nous voulons que la…

Détails

Novembre 2008

Mardi 4 novembre 2008 – Chaîne de TV: CAP24Annick du Roscoät, Présidente du CNI, sera l’invitée de Patrice Carmouzedans son émission « Actu and co » : Elections Américainesle 4 novembre 2008 à 18h30 sur la chaîne CAP 24Cette chaîne est diffusée sur : son site Internet www.cap24.comlecanal 24 de la TNT – gratuite le canal 15 de Numericable, le…

Détails

Stéphane Buffeteau : un CNI en Europe !

Valeurs actuelles – 9 octobre 2008 Promo:Membre du comité directeur et prochainement tête de liste du CNI (Centre National des Indépendants et Paysans) aux européennes en Ile de France, Stéphane Buffeteau sera promu le 22 octobre à la présidence de l’Observatoire Européen du Développement Durable au sein du Comité Economique Européen. Une nomination qui n’est…

Détails

Garantie des dépôts par l’Etat : Le CNI demande un vote du parlement

François FILLON ayant  annoncé,  hier,  que l’Etat ne laisserait  aucune banque française se déclarer en faillite en raison de la crise financière mondiale, le CNI réclame aujourd’hui, par la voix de sa Présidente, Annick du ROSCOÄT, l’organisation d’un débat à l’Assemblée Nationale et d’un vote solennel de soutien au Gouvernement. Un tel vote, dans la cacophonie ambiante aurait le mérite de créer les conditions d’un retour au calme dans l’hexagone.

Détails

Crise financière : Cherchez l’erreur

Au lendemain du discours de Nicolas SARKOZY à Toulon, sur la crise financière et du face à face qui a opposé Barak OBAMA à John MAC CAIN, nous ne sommes pas plus avancés sur l’état du monde.  En France où nous savons très bien construire des lignes MAGINOT et jouer avec les nuages chargés de particules radioactives, les experts  nous annoncent que nos banques sont à l’abri du marasme américain, toutefois dans le même temps, Nicolas SARKOZY précise dans son discours  de Toulon que l’Etat garantira les dépôts. Cherchez l’erreur !

Détails

Octobre 2008

Vendredi 3 octobre – Lyon (69)Le Secrétaire Général, Bernard Beaudet, participera à une réunion organisée par la fédération du Rhône sous la présidence d’Yves Guyon Samedi 4 octobre – Saint-Symphorien sur Coise (69) La municipalité de St Symphorien sur Coise dans le Rhône, où est né et inhumé Antoine Pinay organise une manifestation de souvenir…

Détails

Septembre 2008

  • 20 septembre – Bergerac (24)
    L’AG du CNI Dordogne se tiendra le samedi 20 septembre à Bergerac sous la présidence du Secrétaire Général, Bernard Beaudet
  • 24 septembre – Paris (75)
    Réunion du Bureau politique

Le CNI dans la course aux sénatoriales

28 Août 2008 – Charente Libre Michel Fougère, mairie de Criteuil-la-Magdeleine, sera l’unique candidat du Centre national des indépendants et paysans (il y a deux postes à pourvoir) dans la course à l’élection sénatoriale du 21 septembre prochain. Il aura pour suppléant le leader historique du CNI dans le département, Alain Chailloux, garagiste à Gond-Pontouvre.…

Détails

Le financement du RSA un coup dur pour la croissance

Pour le Centre National des Indépendants et Paysans, le Revenu de Solidarité Active (RSA) est en soi une bonne idée mais son financement par la création d’une taxe supplémentaire est une très mauvaise nouvelle pour la croissance. Dans la conjoncture actuelle, qui flirte avec la récession, créer un impôt nouveau, fut-il sur le revenu du capital, est un non sens.

Détails