« Le CNI s’engage pour une Europe utile »

Le CNI (Centre National des Européens et Paysans) a déposé aujourd’hui cinq listes pour les élections européennes.

« Nous voulons proposer à tous les Français qui ne savent pas pourquoi, ni pour qui, voter, un autre choix que la sempiternelle et vaine alternative entre les euro-béats et les euro-sceptiques », déclare Annick du Roscoät, présidente du CNI et tête de liste en Ile-de-France.

Détails

Le CNI dévoile sa première liste « L’Europe utile » en Ile de France

Le Centre National des Indépendants et Paysans qui fêtent cette année leur 60ème anniversaire se lance dans la campagne des Européennes. Sa Présidente, Annick du Roscoät souligne qu’elle souhaite ainsi transmettre l’héritage d’Antoine Pinay qui en 1955 ouvrait à Messine les négociations qui devaient aboutir l’année suivante à la signature du Traité de Rome créant la Communauté Economique Européenne (Marché commun).

Détails

La Nantaise Annick du Roscoät à l’honneur

C’est pour son action en faveur de la reconnaissance internationale de l’Holodomor par le Parlement Européen qu’Annick du Roscoät, Présidente du CNI, a reçu hier le prix Ukraine-Europe 2009. «Les crimes staliniens ont été trop longtemps passés sous silence. Celui qui consiste à faire mourir de faim une population dont les terres étaient connues comme…

Détails

L’Ukraine pourquoi pas, la Turquie c’est non !

Annick du Roscoät, lauréate du Prix Ukraine-Europe 2009

C’est au cours d’une brillante réception dans les salons de l’Espace culturel de l’Ambassade d’Ukraine que la Présidente du CNI, Annick du Roscoät, Présidente du Haut Comité National de la Francophonie, Présidente de la Commission Malraux pour l’Europe de la Culture et Membre du Conseil Economique, Social et Environnemental, a reçu le Prix Ukraine-Europe 2009, en présence de SE Kostantyn Timoshenko, Ambassadeur d’Ukraine, du Président d’Honneur de la Commission, Alain Malraux et de nombreuses personnalités.

Détails

Le Français d’abord !

Le CNI approuve la mise en garde du Haut Conseil à l’intégration qui rappelle dans son rapport que le Gouvernement ne doit pas faire de la connaissance des valeurs de la République un simple outil de gestion des flux migratoires. Et qui l’invite à intégrer cette question dans une politique plus globale d’intégration et au-delà de promotion du civisme en France.

Détails

Juin 2009

Dimanche 7 juin – Résultats des Elections EuropéennesDimanche 7 juin à partir de 20hCARRE PARISIENrue du Général Beurret – M° VolontairesVenez nombreux ! Dimanche 7 juin – Elections européennes Vendredi 5 juin – 12h à 13h30 – Radio CourtoisieAnnick du Roscoät, tête de liste « Pour Une Europe Utile » – Présidente du CNI sera l’invitée de…

Détails

Mai 2009

Vendredi 29 mai 2009 – Campagne audiovisuelle – Elections Européennes– France 2 : Après Télématin : vers 8h45 – France 3 : vers 17h45 – France 4 : vers 12h45 – France 5 : vers 13h30– France Inter : Après le JT de 20 heures 27 mai 2009 – France 3Annick du Roscoät, Tête de…

Détails

Avril 2009

29 avril :Annick du Roscoät rencontrera les représentants du monde de l’Artisanat mais égalements des Professions Libérales 28 avril – Paris :Annick du Roscoät recevra le prix Ukraine Europe 2009 des mains de son excellence, l’Ambassadeur d’Ukraine 25 avril – Lyon :Annick du Roscoät et Bernard Beaudet rencontreront les adhérents et sympathisants de la région…

Détails

La Corse brule-t-elle ?

« En refusant la reconstitution de l’odieux assassinat du préfet Erignac, les pouvoirs publics ont fait un cadeau inespéré aux séparatistes corses en faisant de Colonna une victime de la justice d’Etat » déclare Annick du Roscoät, Présidente du CNI.

Détails

Pas de demie – mesures, supprimez l’ISF

Nicolas Sarkozy a ouvert la boîte de Pandore mardi 7 avril, en parlant d’accroître les réductions applicables sur l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) en échange d’investissements dans les PME. Le chef de l’Etat a déclaré que la France était le seul pays d’Europe qui ait gardé un impôt sur la fortune. Il est difficilement compréhensible qu’il n’en tire pas les conséquences en décidant une fois pour toute la suppression de cette exception française !

Détails

La chasse est ouverte !

« Surfant sur les craintes vis à vis de l’avenir, certains, tels que Olivier Besancenot, n’hésitent pas à ouvrir la chasse aux sorcières. Tout est bon pour se faire « mousser » de la part des anarchistes qui ne savent que détruire » déclare la Présidente du CNI, Annick du Roscoät.

Détails

Le CNI considère que le référendum sur la départementalisation de Mayotte a été un faux exemple de démocratie et une nouvelle démonstration d’inefficacité politique

Depuis le référendum de 1974, les Mahorais, contrairement au reste de l’archipel des Comores qui ont choisi l’indépendance, sont restés Français. Ils viennent de confirmer ce choix.

Cependant, le CNI exprime les plus grandes réserves sur les conditions et les suites à donner au référendum du 29 mars 2009 qui vient d’être organisé à Mayotte et qui porte sur la question de l’évolution de cette île de l’Océan Indien vers le statut de département.

Détails

Christine Boutin s’attaque au droit de la propriété

En annonçant hier « qu’il n’y aurait plus de personnes mises à la rue sans une solution de remplacement… y compris pour les mauvais payeurs » Christine BOUTIN met en danger le droit de propriété. L’engagement contractuel pris par le locataire de payer son loyer en échange de la mise à disposition d’un appartement, est mis à mal par de tels propos qui encouragent de façon scandaleuse les mauvais payeur.

Détails

« Sévère, Annick du Roscoät »

Valeurs actuelles – 12 mars 2009 Sévère. Présidente du CNI, Annick du Roscoàt estime que l’ouverture d’ une information pénale à l’ encontre d’ Élie Domota, après ses déclarations sur les patrons békés, n’ est pas suffisante .Celleci exige des « sanctions disciplinaires » de l’ administration visant le chef du LKP, qui est aussi directeur…

Détails

Taux de TVA réduit: C’est, bien sûr le taux de 5,5% qu’il faut appliquer

L’accord survenu à Bruxelles sur le taux de TVA réduit, sera une bonne nouvelle pour la restauration si ce taux est significatif. Le seuil minimum européen étant en principe de 15 %, c’est bien sûr le taux le plus bas possible qu’il faut appliquer. Dans la période de crise que nous vivons seul le taux de 5,5 % permettrait non seulement de préserver l’emploi et même d’en créer.

Détails