Le premier faux pas de Brigitte Macron

 

Le CNIP, par la voix de son président, Bruno North, dénonce le Premier faux pas de Brigitte Macron vis-à-vis de la fonction présidentielle, à la suite de son interview sur RTL.

« Elle estime – au nom de l’égalité Homme-Femme – ne pas avoir à être placée derrière son mari ; mais c’est pourtant son mari qui a été élu et qui représente la France, libre à elle de l’accompagner ou non, de remplir ou non le rôle de Première dame pour lequel elle s’est pourtant battue », déclare Bruno North, Président du CNIP.