La France ne doit pas accueillir les FARC

Le CNI se réjouit de la libération d’Ingrid Betancourt et salue la forte détermination de Jacques Chirac et du Président Sarkozy qui ont œuvré pour sa libération.

« La libération d’Ingrid Betancourt, des trois otages américains et des militaires colombiens qui étaient retenus en otages par les FARC est une immense satisfaction et un grand soulagement.»

Nicolas SARKOZY a-t-il la nostalgie de l’ORTF

Le CNI s’étonne de la rapidité avec laquelle est traité le dossier de la télévision publique.

« N’y avait-il rien de plus urgent à faire que de s’occuper de la publicité à la télévision ? L’Europe qui est en panne sèche, la famille qu’on martyrise, le pouvoir d’achat qui dégringole, la hausse des prix du carburant, celle des denrées qui affame, la fiscalité qui étrangle…, voilà des sujets urgents pour qui veut s’occuper… ». Proteste Annick du Roscoät, Présidente du CNI.